Ekita Café : Spécialiste du café et de la machine à café
Rechercher Votre Panier   RETOUR AUX PRODUITS

Café vert Australie Skybury Blue Basalt 300g (à cuire)


Cliquez ici pour en savoir plus sur ce produit
Envoyer à un ami
Article supprimé
Café vert Australie Skybury Blue Basalt 300g (à cuire)

Le café vert à torréfier Australie Skybury Blue Basalt est un superbe grand cru d'arabica gourmand et racé.

Ce café associe la finesse des arômes de châtaigne et de noix à un corps bien présent en bouche.
Sa tasse délivre une très belle longueur en bouche avec une finale raffinée, aromatique et moyennement fruitée. Un café gourmet pour les connaisseurs !

Barre de dégustation café grain Australie Skybury

Ces grains de café vert sont parfaits pour une cuisson dans tous les types de torréfacteur. Ils se conservent plusieurs mois à l'abri de la chaleur, du soleil et de l'humidité. Stocker dans un endroit frais mais pas au réfrigérateur.

-Origine : Australie - Région de Cairns - Plantation Skybury Blue Basalt
-Grade : Fancy grade 1 (la meilleure qualité existante !)
-Composition : 100% arabica lavé
-Poids net : 300g (environ 250g après torréfaction)
-Prix au kg :
Café en grain pur arabica

L'histoire du café en Australie


L'Australie est une nation productrice de café avec une faible renommée. Pourtant elle a cultivé ses premiers plants en 1788, dans la cordillère de la province du New South Wales. Les premières plantations d’arabica, de la variété Bourbon, ont été rapportées par le gouverneur Philip depuis le Brésil. Vers 1880, la culture du café s’est développée au nord de la province du Queensland, avec deux plantations majeures comptabilisant 1200 hectares cultivés !Suite à un déclin important, l’industrie caféière renait au début des années 1980. Il faudra se souvenir alors des premiers noms de plantations : « Wombah coffee » et « Jaques Australian Coffee ».
Étonnamment, les plantations de café d’arabica sont cultivées à faible altitude, entre 100 et 900 mètres. Le climat tropical avec un hiver sec dans plusieurs régions nécessite une irrigation complémentaire.
Bien que la quantité annuelle produite de café n'aille pas au delà de 5 000 tonnes par an, les producteurs possèdent une bonne notoriété auprès des torréfacteurs nationaux. La majeure partie du café récolté est consommée en Australie. Seulement une petite quantité est vendue à l'export. Concernant la consommation nationale, elle a rapidement augmenté durant ces 30 dernières années passant de 1,2 kg à 2,4 kg par personne et par an. L’industrie du café croit fortement en Australie. La torréfaction et la préparation des cafés sont des secteurs en plein développement. Par conséquent, la demande locale est croissante et offre des perspectives positives pour l’avenir des producteurs. Néanmoins, l’importation de café représente encore 30% (soit 45 000 tonnes/an) du besoin des Australiens.

 

Australie : une production de café gourmet


Recherchant sans cesse à améliorer la qualité du café, les Australiens se concentrent sur la culture de cafés gourmets. Ainsi, les torréfacteurs des grandes villes supportent cette tendance. A l'opposé des autres pays producteurs de café dans le monde, la production du café en Australie est très moderne avec des pratiques intensives. Les plantations sont étendues sur des centaines voire des milliers d’hectares. Le système de monoculture autorise une récolte mécanisée des cerises rouges de café. Les caféiculteurs achètent les dernières technologies (ex : irrigation, fertilisation, mécanisation de la récolte) pour garantir la meilleure qualité de café. Les producteurs investissent souvent dans leur propre usine de traitement par voie humide. Efficaces; ces unités de traitement assurent de ne conserver que la meilleure qualité de grain de café.

La plantation de café Skybury en Australie


La plantation appelée Skybury est une plantation pionnière dans le secteur national du café. Elle est considérée comme une des meilleures plantations de café du pays et est ainsi devenue un exemple pour l'Australie. Depuis 1987, les propriétaires Laughlin ont sans cesse améliorer la qualité du café produit tout en respectant l’environnement. Les propriétaires de cette plantation dirigent d’ailleurs l’association des producteurs de café en Australie. Nichée dans une zone volcanique, la plantation de 122 hectares est administrée selon un cahier des charges limitant les produits chimiques. Plus de la moitié des fertilisants est d'origine organique et apportée grâce à un système d’irrigation. Les propriétaires utilisent toutes leurs compétences et leur passion de la caféiculture pour obtenir l’excellence et rester abordable par rapport aux autres cafés de la région océanique comme ceux très réputés d’Hawaï ou de Nouvelle Guinée. Pari gagné, puisque le café Skybury a augmenté son premier marché à l’export - le Japon - en 1990 et depuis, ce café est aussi envoyé jusqu’en Europe.

La classification des cafés en Australie


En Australie, il n’y a pas de classification officielle mais les critères officiels et usuels, sont les suivants :
Appréciation à la tasse :
-Fancy = doux et très fin
-Fine Cup = doux et fin

Système de classification par grade afin de déterminer la qualité de la préparation (calibrage + triage) :
-Grade 1 quand le crible est supérieur à 18 soit maximum 8 défauts* (qualité la plus haute)
-Grade 2 quand le crible est supérieur à 16 soit maximum 15 défauts*
-Grade 3 quand le crible est supérieur à 15 soit maximum 23 défauts*
-Grade 4 quand le crible est supérieur à 14 soit maximum 86 défauts* (qualité la plus basse)
* maximum autorisé par équivalence sur un échantillon de café vert de 300 grammes

Source : www.cafe-vert.fr