Livraison gratuite dès 40 euros en France / Conseil et commande au 01 56 74 21 65
Ekita Café : Spécialiste du café et de la machine à café
Rechercher Votre Panier   RETOUR AUX PRODUITS

Café bio en grains Pérou Yanesha 1 kg

(Code: CGPERCAJABIO1KG)
Shopping Satisfaction
21,90 €
En stock
Ajouter au Panier
Remise sur quantité
A partir de5101525
Remise5,00%7,00%10,00%15,00%

Ce café bio en grains Pérou Cajamarca El Mango 1 kg est un arabica de haute altitude fin et expressif. Ce café en grains du Pérou dégage des notes de fruits secs, d’arachide et de ganache. Il est suave et légérement fruité.



Savourez ce café bio 100% arabica cultivé dans le village de Sanchirio Palomar sur les hauts plateaux du centre péruvien dans la province de Chanchamayo, par la Coopérative Sol & Café

Poids net : 1 kg
Prix au kg : 21,90€
Prix à la tasse : 0,16€ (7g par tasse)

Plus de café bio, moins d’emballage :
Un sachet de café de 1 kg VS 4 sachets de café de 250g représente :
- 10% d'économie
- 50% de déchets en moins

  1. |Fiche Café|
    Notes aromatiques : Fruitées


    Barre notation Pérou


    Provenance : Pérou - District de Cajamarca - Plantation El Mango - Coopérative Sol & Café

    Altitude : 1350m à 1900m

    Traitement : Lavé

    Composition : 100% arabica

    Variété botanique : Catimor / Caturra / Typica / Pache

  2. |Origine|

    La provenance du café en grains bio Pérou Cajamarca El Mango 1 kg



    La plantation El Mango de la Coopérative Sol & Café a été créée en 1954 par Manuel Flores Tejada. Elle actuellement dirigée par son fils Walter Flores Apaza et sa petite fille Amelia Flores Léon. Les caféiers poussent entre 1200m et 1800m d’altitude sur des sols volcaniques à l’ombre de grands arbres appelés « Pacay ». Ces arbres tropicaux apportent un ombrage permanent et protecteur, nécessaire au bon développement des cerises. Grâce à la qualité des nutriments du sol, de l’altitude et de l’ombrage, les grains sont denses et classés dans la catégorie haut de gamme « Strictly Hard Bean » dite SHB. Un triage densimétrique puis manuel permet de créer des lots de qualité homogènes. L’objectif principal de la plantation est de produire un café de qualité dans le plus grand respect de la nature, de l’homme et des traditions caféières locales. La ferme respecte l’environnement et participe à un programme de reforestation. Les caféiers sont cultivés avec des engrais naturels comme le guano marin et la roche phosphorique. La pulpe est réutilisée comme compostage pour améliorer la structure du sol.
  3. |Label|

    Le café bio en grains Pérou Cajamarca El Mango 1 kg est certifié 100% issu de l'agriculture biologique

    dont la distribution est contrôlé par ECOCERT(FR-BIO-01).

    Café 100% issu de l'agriculture biologique

  4. |Fiche pays|

    Tour de café au Pérou



    Au Pérou, les premières plantations de café datent des années 1740. La commercialisation en dehors du pays a véritablement commencé en 1887.

    Le Pérou se place au 8ème rang de la production mondiale. Le pays exporte 90% de sa production, qui est globalement certifiée biologique.

    La caféiculture est constituée d’environ 230 000 hectares répartis sur 210 districts dans quasiment toutes les provinces Péruviennes. Cette activité fait vivre 150 000 familles. Les fermes, appelées « cafetales », sont à 80% de petites propriétés de moins de 2 hectares. Depuis les années 90, les petits producteurs s’organisent en coopérative et adhèrent au commerce équitable.
    Les terrains fertiles et largement boisés permettent de conforter la culture du caféier.
    Les petits producteurs Péruviens transforment eux-mêmes leurs cerises en parches (par voie humide exclusivement). Ils s’occupent ensuite de l’opération de séchage avant de revendre leurs parches à des « pergamino » qui vont effectuer le déparchage ainsi que la constitution des lots.

    L’évolution la plus importante de la dernière décennie a été le changement de pouvoir dans l’industrie caféière. Le café du Pérou est passé d’une gouvernance étatique, ou via des agences semi gouvernementales, vers le « Camara de Exportadoras de Cafe del Peru » une association privée regroupant 20 exportateurs et 2 groupes de producteurs.
    Le but de cette association est de valoriser l’image des cafés du Pérou en s’efforçant de remplir les contrats dans lesquels ses membres étaient engagés. En un an, Camara a fait plus pour l’image des cafés péruviens que n’importe quelle initiative auparavant. Cela a commencé avec la mise en place de standard de qualité et la standardisation des tests la contrôlant. Formé en Octobre 1992, Camara organise chaque année des formations incluant des programmes sur les contrats et les chambres d’arbitrages New-Yorkaises et Européennes ainsi que des séminaires pour les producteurs dans les régions productrices.
  5. |Qualité|

    Classification des cafés au Pérou



    La classification des grains de café vert est régit selon l'altitude de production, la taille du grain (ou crible) et le nombre de défauts sur un échantillon de 350 grammes de café vert.

    L'altitude de production
    - Good Washed (GW) : 700 mètres
    - Extra Good Washed (EG) : 700 - 850 mètres
    - Extra Prime Washed (EP) : 900 - 1100 mètres
    - Semi Hard Bean (SH) : 1100 - 1200 mètres
    - Hard Bean (HB) : 1200 - 1400 mètres
    - Fancy Hard Bean (FHB) : 1500 - 1600 mètres
    - Strictly Hard Bean SHB : 1600 - 1700 mètres (qualité proposée par Ekita Café !)

    La taille du grain (crible 18 est le plus gros grain = la meilleure qualité)
    La taille des grains se mesure en crible selon une échelle variant principalement de 13 à 20. Une unité de crible représente environ0,4 mm. La tolérance de fève ayant un crible inférieur à la qualité annoncée est de 10%. Le criblage n’étant pas toujours indiqué, « AA » indique une grande fève (crible 18) alors que « A » est une fève moyenne (crible 16).

    Le grade
    - Grade 1 : maximum 15 défauts; minimum 95% > crible 18 et maximum 5% < crible 17 (Superior Cup)
    - Grade 2 : maximum 23 défauts; minimum 95% > crible 17 et maximum 5% < crible 16
    - Grade 3 : maximum 30 défauts; minimum 95% > crible 16 et maximum 5% < crible 15
    - Grade 4 : maximum 35 défauts; minimum 95% > crible 15 et maximum 5% < crible 14
    - Grade 5 : maximum 40 défauts; pas de limite de crible

    Les zones de production au Pérou
    La zone Centrale - 34% de la production nationale
    A l’Est de la capitale, après quelques heures de voyage en direction de Satipo, les plantations de café bordent les routes. Ce sont les meilleures places pour développer les caféiers dans un micro climat entre les Andes et la forêt tropicale. Le café de la vallée Chanchamayo est considéré comme le café« d’honneur » du Pérou. Les autres départements sont Junín, Pasco et Huánuco.

    La zone Nord - 43% de la production nationale
    Dans le Nord du pays, on trouve une multitude de petits producteurs dans les montagnes jusque dans les départements d’Amazonas, Piura, Cajamarca, Amazonas et San Martín.

    La zone Sud - 23% de la production nationale
    Dans le Sud du pays, les caféiers sont cultivés sur de petites parcelles inférieures à 5 hectares. Les départements qui produisent le café sont : Apurímac, Ayacucho, Cusco et Poing.
  6. |Conservation|

    Le café en grains bio Pérou Cajamarca El Mango 1 kg est fraîchement torréfié

    et conditionné en sachet hermétique avec valve de dégazage pour conserver parfaitement tous les arômes. Il est conseillé de consommer ce café au plus tard dans les 12 mois suivant sa confection.

    Conservation du café


Avis clients
Shopping Satisfaction
 5/5
Doux et parfumé.
JACKY W.
Shopping Satisfaction
 3/5
Bon café.
Christian L.