Livraison gratuite dès 40 euros en France / Conseil et commande au 01 56 74 21 65

Café bio vs café conventionnel : quelles différences ?

Les cafés en grains bio certifient une production sans produit chimiques.

 

Le café en grains issu d'une agriculture biologique préserve autant les éco-systèmes que la santé des caféiculteurs

L'agriculture biologique est un mode de production agricole spécifique, un ensemble de pratiques agricoles respectueuses des équilibres écologiques et de l'autonomie des agriculteurs.
Visant à la préservation des sols, des ressources naturelles, de l'environnement et au maintien des agriculteurs; l'agriculture biologique est souvent considérée comme un pilier de l'agriculture durable.
L'agriculture biologique répond à un cahier des charges strict et réglementaire fixé indépendamment dans chaque pays et faisant l'objet de contrôle qualité par des organismes certifiés tels que Ecocert; Qualité France; Biogarantie,...
 
La culture conventionnelle du café nécessite souvent des engrais chimiques et des pesticides
Néanmoins la culture conventionnelle du café nécessite souvent des engrais chimiques et des pesticides de synthèse. Ces produits touchent en premier lieu les caféiculteurs et peuvent se retrouver aussi dans notre tasse sous forme de résidus. Et le pire est encore la déforestation pour favoriser la monoculture en plein soleil. Cette stratégie agricole détruit les cultures vivrières, l'éco-système (faune et flore), favorise l'érosion des sols. De plus, la monoculture en plein soleil nuit à la qualité du café qui pousse plus vite et développe moins d'arômes (un peu comme le poulet en batterie).
 
Les avantages du café bio résident dans une production naturelle qui préserve l'éco-système
Un café en grains est dit "biologique" lorsqu'il est issu d'une plantation exempte d'engrais chimiques depuis 5 ans.
En agriculture biologique, aucun traitement par pesticides de synthèse n'est autorisé, seuls les engrais organiques sont acceptés.
Choisir un café bio, c'est donc opter pour des produits respectant un cahier des charges strict qui préserve à la fois l'environnement et les petits producteurs.
 
Le café bio permet un meilleur revenu
En plus, le café bio est vendu environ 25% à 40% plus cher que ce que leur offrirait le cours mondial des matières premières. Cela permet alors de fournir aux producteurs des revenus plus élevés qui leur permettent de vivre décemment, de se développer et de compenser le surcroît de main d'œuvre